Le retour de la mauvaise attitude, soyez bad, soyez vous!
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Lire dans le sens inverse de l'adaptation

Aller en bas 
AuteurMessage
ZheMaster
Admin
avatar

Nombre de messages : 1915
Age : 31
Localisation : À un pôle central.... ;)
Date d'inscription : 09/12/2005

MessageSujet: Lire dans le sens inverse de l'adaptation   Sam 9 Sep - 12:18

On se le cachera pas, la plupart des films sont basés sur un livre, une nouvelle, une pièce de théâtre ou un fait vécu. Rare sont les films dont l'histoire provient d'une idée originale. Du moins, pour les films qui ne sont pas des comédies. Dans les comédies, c'est plus partagé entre adaptation et scénario "original".

Il y a ceux que tout le monde ou presque sait bien d'où provient l'histoire comme Harry Potter, Le Seigneur des Anneaux, Anne aux pignons verts, Hercule Poirot, etc. Et il y a les autres où les livres étant un peu moins iconiques, où l'on apprend en regardant le film que ça provient d'un livre.

Ça nous arrive souvent de visionner le film après avoir lu le livre, qu'on l'ait lu bien avant l'adaptation ou suivant l'annonce de l'adaptation cinématographique. Mais est-ce que ça vous est déjà arrivé d'apprendre en visionnant un film que l'histoire a été publiée avant et que ça vous donne envie de lire le livre (et je parle pas d'animés japonais là là)?

Moi oui, et il y a en a deux dont j'ai commencé la lecture des séries récemment : A wrinkle in time de Madeleine L'Engle et la série Discworld de Sir Terry Prattchett. Ce qui est drôle, c'est que les films, dans les deux cas, n'étaient pas des chef d'oeuvres, plutôt des films produits directement pour la télé genre. Toutefois, ils ont su m'intéresser aux idées et à l'univers déployé par ses deux auteurs.

Et je peux dire que je ne l'ai pas regretté. J'ai lu les deux premiers tomes de Discworld en me délectant et la seule raison pour laquelle je n'en ai pas lu plus, c'est que je suis paumée Sad. De la série de Madeleine L'Engle, j'en ai lu trois et j'ai bien aimé, certains plus que d'autres, mais ils sont tous intéressants et très différents aussi. Chacune de ses histoires aborde un nouveau concept au centre de son intrigue.

Et vous, en avez-vous des découvertes littéraires provenant de l'adaptation au petit ou au grand écran?

_________________
-ZheMaster n'a pas toujours raison, il n'a jamais tort.
--ZheMaster n'est pas unique, il n'est comme personne n'est et ne sera.
ZheMaster n'a pas besoin de s'imposer; la place lui est déjà acquise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sosasiamanie.positifforum.com
ZheMaster
Admin
avatar

Nombre de messages : 1915
Age : 31
Localisation : À un pôle central.... ;)
Date d'inscription : 09/12/2005

MessageSujet: Re: Lire dans le sens inverse de l'adaptation   Dim 6 Mai - 15:01

Tiens, je double-poste (à nouveau, Game Master est pas assez prolifique :p).

J'ai un autre cas de lire dans le sens inverse de l'adaptation. J'aime bien les histoires d'époque et j'écoute la plupart des films qui se situent dans une époque pas si lointaine que cela ou pas tant, Renaissance, révolution industrielle, début du 20e siècle et j'ai donc écouté à peu près toutes les adaptations des romans de Jane Austen ou à peu près. Pride and prejudice, Mansfield Park, Emma, Sense and sensibility (quoi que j'avais oublié que j'avais vu celui-là), mais je n'ai jamais lu un des ces livres jusqu'à cette semaine.

Une chose qu'on peut dire c'est que les adaptations se tiennent près du style de l'auteure dans le style des dialogues et, donc, j'étais loin d'être dépaysée. Même je dirais que son style d'écriture convient presque mieux à l'écran. Néanmoins, j'ai beaucoup apprécié ma lecture de Sense and sensiblity et j'ai hâte d'en lire plus de Jane Austen.

Toutefois, pour cette lecture, je ne peux pas dire que ce soit les films qui m'ont poussé à le lire, mais un pur hasard qu'une amie m'ait donné ce livre il y a un an ou deux.

_________________
-ZheMaster n'a pas toujours raison, il n'a jamais tort.
--ZheMaster n'est pas unique, il n'est comme personne n'est et ne sera.
ZheMaster n'a pas besoin de s'imposer; la place lui est déjà acquise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sosasiamanie.positifforum.com
Game Master
Dieu des portes
avatar

Nombre de messages : 1845
Age : 27
Localisation : Ici, mais jamais là
Date d'inscription : 11/12/2005

MessageSujet: Re: Lire dans le sens inverse de l'adaptation   Dim 13 Mai - 18:27

Je crois que c'est rare qu'un film me donne envie de lire les livres... parce que si ça m'intéresse, je vais attendre de lire le livre... Sauf peut-être pour The Hobbit que j'ai lu après (mais je l'ai lu, après l'avoir acheté sur Amazon pour avoir la livraison gratuite...)

Je vais justement lire Pride and Prejudice comme lecture d'été!!! Je te dirais ça bientôt!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ZheMaster
Admin
avatar

Nombre de messages : 1915
Age : 31
Localisation : À un pôle central.... ;)
Date d'inscription : 09/12/2005

MessageSujet: Re: Lire dans le sens inverse de l'adaptation   Dim 13 Mai - 19:28

Souvent, ce sont des oeuvres que je ne savais pas étaient basées sur des livres ou des oeuvres dont je n'avais pas l'intention de lire avant.

Dans la première catégorie, il y a Discworld de Sir Terry Prattchet, A wrinkle in time de Madeleine L'Engle, The Mortal Instruments de Cassandra Clare.

Dans la deuxième, il y a les Jane Austen (un de lu) et c'est tout ce qui me vient à l'esprit pour l'instant.

_________________
-ZheMaster n'a pas toujours raison, il n'a jamais tort.
--ZheMaster n'est pas unique, il n'est comme personne n'est et ne sera.
ZheMaster n'a pas besoin de s'imposer; la place lui est déjà acquise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sosasiamanie.positifforum.com
ZheMaster
Admin
avatar

Nombre de messages : 1915
Age : 31
Localisation : À un pôle central.... ;)
Date d'inscription : 09/12/2005

MessageSujet: Re: Lire dans le sens inverse de l'adaptation   Sam 29 Sep - 0:44

Et s'ajoutent maintenant à cette liste, la série The Mortal Instruments de Cassandra Clare.

Le film m'a intrigué d'abord à force de voir les previews sur le canal promotionnel de Bell Fibe quand il est sorti sur on demand, il y a de cela longtemps, et j'avais finalement pu l'enregistrer en partie (me manquait les premières 20-25 min environ) quand il a été diffusé sur un canal normal genre CTV sûrement. J'ai bien aimé et j'étais intéressée à lire les livres, si l'occasion se présente.

Quand j'ai compris que la série Shadowhunters sur Netflix était basée sur la même série de livres, ça m'a donné plus envie de le lire et une offre sur Indigo pour le coffret en entier m'a convaincu.

J'avais hésité cependant, parce que tsé, 6 livres quand t'en a pas lu un seul, si j'aime pas le style, je risque de le regretter... Mais bon, une chance que j'ai fait le saut, j'ai littéralement dévoré les six livres. Ce ne sont pas des chefs d'oeuvre au même titre que Le Seigneur des Anneaux, ni des oeuvres de grand intérêt comme A Wrinkle in time, mais c'était bien étoffé et développé. La balance émotive des personnages était raisonnable, la romance prenait parfois un peu trop de place, du genre parfois un chapitre où il se passait à peu près rien sauf l'étalement des états d'âme de l'héroine par rapport à son crush, mais c'était rare.

L'univers développé manquait parfois d'originalité, dans le sens où l'auteure s'inspire principalement de la littérature biblique ou d'inspiration biblique et du folklore plutôt connu (vampire, loup-garou, warlock) et apporte peu de nouveautés dans le traitement de ces figures connues. Néanmoins, elle se rattrape un peu vers les derniers livres où l'univers des Shadowhunters, qui ça, est sa création, devient plus prédominant.

Les personnages sont attachants, il y a une myriade, mais ils sont plutôt bien mis à profit et les blessés/morts, et autres disparus, ne sont pas fortuits. Ils contribuent réellement à l'histoire et au développement des personnages survivants.

Je suis curieuse d'en lire plus dans l'univers développé par l'auteure. La séquelle indirecte, avec différents personnages centraux, est la prochaine série de l'auteure à laquelle je m'attaque, bien que j'aille un peu peur que l'auteure ait peut-être trop "milké" sa vache... Tsé y a une série de 6 livres et deux trilogies, avec quelques recueils de nouvelles, dans le même univers. C'est peut-être trop... mais à date, après six livres, ça présage quand même bien!

Game Master, y a pas des bds/mangas/comics que tu ne pensais pas nécessairement vouloir lire avant d'avoir vu les films ou séries tirés de ces ouvrages? Il doit bien y en avoir.

_________________
-ZheMaster n'a pas toujours raison, il n'a jamais tort.
--ZheMaster n'est pas unique, il n'est comme personne n'est et ne sera.
ZheMaster n'a pas besoin de s'imposer; la place lui est déjà acquise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sosasiamanie.positifforum.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lire dans le sens inverse de l'adaptation   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lire dans le sens inverse de l'adaptation
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» widget "Derniers sujets" dans le sens de la largeur
» depart dans le sens anti horaire
» Itineraire personnalisé en sens inverse
» Comment faire un sujet "Important à lire" dans un forum ? Pour que le sujet ne bouge pas ?
» Garmin nuvi 205 et itinéraires

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bad Influence :: Généralités :: À lire-
Sauter vers: